Foire à la paperasse ( bis )

Publié le par Le Papivore

Cette année les titres boursiers étaient revenus en force, peut être un effet de la crise boursière que nous connaissons.
Toujours est-il que ces actions aujourd'hui démonétisées restent un thème de collection très prisé avec leurs belles illustrations et constituent un prétexte à une recherche historique sur les sociétés qui les ont émis.

Parmi mes trouvailles, je ne résiste pas à la tentation de vous présenter cette action de 1927 des mines d'argent de la Caunette ( Aude )
 



Le site de Caunette, près de Lastours,  ( Montagne Noire ) proche de Salsigne était connu depuis les Romains.
La mine fut exploitée pour le plomb et le fer de façon continue et plus épisodiquement pour l'argent présent dans les couches profondes de la mine.
Colbert citait d'ailleurs cette mine dans ses Mémoires, comme particulièrement riche en minerai d'argent : " 
6 onces d'argent par quintal de plomb et que le feu sieur de La Caunette a utilement dépensé à celle mine-là plus de 10,000 écus. "




Apparemment en déshérence à la fin du XIXème ( cf Germain Sicard ), cette
émission de titres était sans doute destinée
à lever les fonds
nécessaires à l'exploitation avec des
moyens modernes.

Publié dans Communautés

Commenter cet article

glycérine 16/11/2009 00:16


Merci pour ce moment de culture et de bonheur :)


lepapivore 15/11/2009 20:40


Bonsoir Renard(e), merci de ta visite.
J'essaie modestement de faire partager mon émerveillement devant toutes ces choses que nous ne devons pas oublier...


Renard 15/11/2009 20:18


Sans être spécialiste, j'ai apprécié cet article, j'aime tout ce qui raconte notre passé...
Merci beaucoup à toi


Fred de Roux 15/11/2009 18:23


Ton blog est vraiment spécialisé, donc intéressant pour ceux qui aiment les vieux papiers, les vieux titres, les vieilles traces de nos histoires anciennes. Je n'en suis pas spécialiste et d'une
certaine manière, je le regrette. J'ai découvert des papiers de famille chez une cousine dont j'ignorais l'existence. Cela m'a fait tout drôle d'apprendre que ma grand-mère avait été émancipée
avant un héritage (pour l'époque, c'était rare et fort moderne). Quelle émotion de connaître sa signature de jeune fille... En outre, le descriptif de l'héritage était manuscrit, pas évident à
décrypter au premier coup d'oeil : on n'écrit plus du tout ainsi. Il m'a fallu quelques minutes avant de m'y retrouver et de pouvoir lire sans difficulté.
Aujourd'hui, malheureusement, l'ordinateur tue toute originalité. Je crois qu'il faut savoir conserver ces "souvenirs" d'une époque révolue car ils appartiennent à notre patrimoine culturel et nous
permettent de remonter le temps, ce temps qui passe si vite et qui nous fait oublier tout ce qui nous a précédés.

Je te souhaite de belles trouvailles lors de tes prochaines recherches.

Cordialement Fred